Goûter intergénérationnel au périscolaire Maxi-Mômes de Truchtersheim


« Avant les vacances de Noël, une vingtaine d’enfants du périscolaire Maxi-Mômes ont invité les pensionnaires de l’EHPAD du Lendehof à partager leur goûter et à jouer avec eux au loto bingo dans leurs locaux.

Marie-Thérèse en face de Justine avec à sa droite Camille et Noémie et à gauche Fleur et Maëlle. Debout Marion et Muriel. PHOTO DNA

 

« Le projet Mix’Age existe depuis 3 ans, les enfants se déplacent deux fois par mois au Lendehof pour échanger avec les aînés », explique Nicolas Seiwert, directeur de la structure périscolaire. Pour favoriser ces relations intergénérationnelles, ils abordent différents sujets comme la vie des anciens autrefois, les métiers qu’ils exerçaient, ceux qui ont disparu et font des jeux et des travaux manuels avec eux.

Des cadeaux fabriqués par les enfants

Pour cette quatrième année, les enfants ont souhaité accueillir au périscolaire ceux qui sont devenus leurs amis. Ce n’était pas facile, beaucoup de pensionnaires ont des difficultés pour se déplacer et la période de Noël est aussi celle des petits tracas de l’hiver. Ainsi, Alfred, Denise, Marie-Thérèse et Liliane, accompagnés de Justine, psychologue et de Stacy, aide-soignante, sont venus prendre le goûter avec les enfants. Chaque aîné a été installé à une table, entouré de 4 ou 5 enfants, et la joie rayonnait sur leur visage. Après une série de chants traditionnels de Noël, c’était l’heure du goûter. Les enfants ont mis les verres et les serviettes : « il faut les responsabiliser, ils aiment bien », signalent les animatrices Muriel et Marion, qui suivent ce projet Mix’Age avec Nicolas. Elles ont servi du lait chocolaté et des mannele aux jeunes et à leurs invités !

Pour le loto bingo c’était une grille par table et un cadeau dès 3 numéros, afin que l’invité reparte avec de nombreux présents, fabriqués par les enfants. « Bingo ! » à la table d’Alfred. Le petit Lucas lui remet un photophore décoré « C’est pour moi, tu es sûr ? » interroge Alfred. « Mais, oui, c’est ton lot » répond Lola, sa voisine. Les aînés sont repartis avec leurs lots, les bricolages des enfants. Le soir, dans leur maison de retraite, ils ont pensé à leurs petits amis, espérant qu’après les fêtes, ils reviendraient au Lendehof. Quant aux enfants ils se souviendront aussi de ce bel après-midi ensemble. »

Article paru dans les DNA du 28/12/2018.